Une étude invite à ne pas confondre immaturité et troubles de l’hyperactivité chez l’enfant scolarisé

3439942Une étude, publiée ce mardi dans The Lancet Psychiatry, alerte sur les risques de surdiagnostiquer les cas de trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) chez des enfants « en âge scolaire » plus jeunes de quelques mois par rapport aux autres enfants de la même classe.

 

Lire la suite de cet article

Le Populaire du Centre