Réflexion sur les écoles publiques et les frais facturés aux parents

Le 7 décembre dernier, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a accueilli avec intérêt et ouverture l’intention du ministre de l’Éducation de proposer un projet de loi encadrant la gratuité scolaire. L’invitation de monsieur Roberge à participer à des consultations préalables à la rédaction du projet de loi modifiant l’actuelle Loi sur l’instruction publique (L.I.P.) a stimulé chez nous quelques éléments de réflexion. Dans un premier temps, et avant de décider de la gratuité ou non de tel ou tel item, nous souhaitons poser les fondations de cet édifice extrêmement complexe d’une école publique inclusive et accessible à toutes et à tous.

Le Soleil