La mémoire à 3 ans prédit le décrochage

1120317-selon-caroline-fitzpatrick-chercheuse-universiteUn test de mémoire à la garderie permet de cibler les enfants qui sont le plus à risque de décrochage au secondaire, selon une nouvelle étude montréalaise. Ses auteurs suggèrent d’incorporer des exercices pour ce type de mémoire à la maternelle et durant l’école primaire.

 

 

Lire la suite de cet article

La Presse