Les quatre piliers de l’apprentissage, ou ce que nous disent les neurosciences

stanislas-dehaeneLe potentiel des sciences cognitives est énorme si l’on sait tirer parti de leurs enseignements sur le cerveau des très jeunes enfants et transposer tout ce corpus de connaissances. Que sait-on, précisément ? S’il fallait ne retenir qu’une seule découverte majeure pour ces dix dernières années, c’est que le cerveau, dès l’enfance, est intrinsèquement très organisé.

 

Lire la suite de cet article

Paris Tech Review