Les enseignantes et les enseignants sont aussi importants que les médecins

D’entrée de jeu, je conviens que d’affirmer péremptoirement que les enseignantes et les enseignants sont aussi importants que les médecins est une façon un peu cavalière d’établir un premier contact. D’autant plus que cette assertion est à sa face même une utopie, du moins au Québec. Mais ne m’obligez pas à revenir une fois de plus sur le cas de la Finlande et des pays scandinaves. Je n’ai jamais prétendu que ces gens faisaient des miracles. J’ai simplement dit qu’il suffisait qu’ils fassent un peu mieux que nous pour que nous puissions nous en inspirer. Or en matière de considération sociale du personnel enseignant, ils font beaucoup mieux que nous. Là-bas les enseignants bénéficient d’un statut social parmi les plus élevés.

Le Soleil