La fatigue de madame Sylvie

9c05d3f0-a063-430e-9da7-12cbe355a843_1024

Ce n’était pas la première fois.

Mais depuis un temps, madame Sylvie était fatiguée. «En 30 ans d’enseignement, elle avait déjà eu des grosses classes, elle a déjà eu trois niveaux en même temps, me raconte Stéphane Lussier, son conjoint. Mais jamais elle n’était fatiguée comme ça. Elle travaillait du matin au soir tous les jours, même le dimanche, elle préparait sa semaine. Moi, je lui disais de prendre congé, mais elle ne voulait pas. Elle me répondait: “Je ne peux pas faire ça à mes amis.”»

 

Lire la suite de cet article

Le Soleil