Formation des profs: l’examen de français qui fait polémique

Le décret sur la formation des enseignants exige des futurs professeurs qu’ils maîtrisent la langue française, contrôle à l’appui. Une exigence que personne ne remet en cause. Reste à déterminer comment, et surtout quand, tester cette maîtrise. Le décret impose aux futurs enseignants de passer et de réussir un test de maîtrise du français au tout début de leur cursus. En cas d’échec, leur programme de cours serait alourdi de 5 crédits supplémentaires visant à résorber leur retard, tout en reportant 5 autres crédits aux années suivantes. Une formule qui ne satisfait personne, avec ses allures d’examen d’entrée.

Le Soir