Le nombre de profs masculins chute

b81b9ec6-a7c7-47c5-a9a8-aeaef6e85ff1_originalLes hommes se font de plus en plus rares dans les écoles primaires et secondaires du Québec depuis les 10 dernières années.
En effet, la proportion d’enseignants masculins au secondaire est passée de 40 % à 36 % entre 2005 et 2015, selon des chiffres rendus publics par le ministère de l’Éducation mardi.
Sur un total d’environ 30 000 professeurs, plus de 2600 hommes ont quitté les écoles secondaires depuis 2005.

 

Lire la suite de cet article

Journal de Montréal